"L'île aux fleurs de dangers.

Réflexion post insulaire."

 

Une île : L'île aux fleurs !

                    

                       En février 2012, un grand magazine français publie un numéro spécial sur cette île des Caraïbes qualifiée « d'île de tous les dangers » : cyclones, tremblements de terre, tsunamis, glissements de terrain, pollution industrielle... sans oublier un contexte social affichant une douceur à l'image du meurtrier volcan, pour le moment endormi,  qui la domine.

 

Comme une suite à la série des « Arbres à palabres », au-delà des clichés véhiculés par les médias et le commerce du tourisme, Ly-Rose nous fait part de sa perception d'un paradis possible, qui, à l'image de la terre toute entière pourrait se transformer en enfer.

 

Vision paradoxale rendue par l'économie des moyens picturaux : austérité de la palette où viendra souvent éclater une fleur à la couleur chatoyante et saturée d'énergie.

                                          

Ly-Rose Peinture L'île aux fleurs de dangers

 Une île ? Une bulle ? Un territoire ? Un monde ? L'enfer ? Le paradis ? Le noir ? Le blanc ? Le bleu ? Le gris ? Douceur ? Violence ?

A travers dessins, peintures, gravures, photographies, installation, l'artiste questionne l'insularité, les paradoxes et la dualité d'un petit bout de terre perdu dans l'océan, et joue de la métonymie du marin croyant voir la côte : « Terre ! »

Texte Dossier de presse. Exposition Galerie des AAB. Mars 2013